Admissions en facultés contingentées

Communiqué officiel des universités de Montréal, de Concordia, de Sherbrooke et Laval

«Depuis plusieurs années, les universités sont interpellées par les collèges pour prendre en compte les spécificités du Baccalauréat international (BI) dans le processus d’admission universitaire.

Après avoir mené une réflexion approfondie de la question, les autorités de l’Université Laval, de l’Université de Montréal et de l’Université de Sherbrooke ont décidé de modifier le calcul de la CRC des candidats issus du BI. Ce nouveau calcul est entré en vigueur pour l’admission au trimestre d’automne 2005.

La nouvelle cote CRC-BI combine la CRC aux notes prévues ou obtenues aux examens internationaux du BI. La nouvelle cote est ainsi ajustée en fonction de la performance réelle de l’étudiant du BI, plutôt qu’en fonction d’une bonification uniforme, telle qu’elle était appliquée à ce jour.

Ces universités ont pris cette décision après avoir observé que les diplômés du BI atteignent dans plusieurs programmes d’études universitaires des performances supérieures aux étudiants détenteurs d’un DEC.

Cette nouvelle cote combinée CRC-Bl permet de prendre en compte à leur juste valeur les caractéristiques, les exigences et les méthodes d’évaluation propres au diplôme du BI et augmente les chances des candidates et candidats collégiens d’être admis dans des programmes hautement contingentés.»

+ Fernand Boucher, registraire de l’Université de Montréal
+ Danielle Fleury, registraire de l’Université Laval
+ France Myette, registraire de l’Université de Sherbrooke

Méthode de calcul de la nouvelle cote

La nouvelle formule prend en compte pour une moitié la cote de rendement collégial (CRC) utilisée lors de l’admission de tous les détenteurs d’un DEC et, pour l’autre moitié, l’ensemble des résultats (ScoreBI45) que l’étudiant devrait obtenir dans le cadre des évaluations internationales spécifiques à l’obtention du diplôme.
CRCBI=(CRC+(ScoreBI 45-2))/2
Ainsi, un étudiant ayant une CRC de 32 et un score BI prévu de 38 aura une CRCBI de 34.
Remarques:

  1. Le ScoreBI45 cumule les résultats prévus au début de la quatrième session par l’ensemble des professeurs ayant enseigné à l’étudiant et accorde une importance particulière aux deuxième et troisième sessions. Ces prévisions sont établies, selon des critères fournis par l’IBO, sur la base du travail fourni par l’étudiant dans ses trois premières sessions.
  2. La soustraction de deux points vise à accorder une importance égale aux deux variables, soit la CRC et le ScoreBI45.

Effet de la nouvelle cote

Les études statistiques ont démontré, qu’en moyenne, le score BI était environ de 5,1 points supérieurs à la cote R de l’étudiant. La nouvelle CRC-BI est donc, en moyenne supérieure de 1,75 points à la CRC conventionnelle.

Avantages de la nouvelle cote

  1. Elle assure la reconnaissance des caractéristiques du Programme du diplôme, du fait que l’on retient l’ensemble des résultats permettant l’acquisition du Diplôme de l’IBO.
  2. Elle assure une reconnaissance équitable des efforts exigés pour l’obtention du Diplôme du baccalauréat international.
  3. Elle offre la chance à l’étudiant qui connaît un mauvais début de parcours de se reprendre puisque la cote R de la première session ne comptera plus que pour 1/6 de la cote finale et que les notes prédites tiennent davantage compte des deuxième et troisième sessions.

HEC-Montréal et École polytechnique de Montréal

HEC-Montréal majore de 2 points la CRC obtenue par l’étudiant lors de l’admission. Quant à l’École Polytechnique, la majoration est de 1 point pour l’admission et de 1,5 pour l’évaluation des demandes de bourses.

McGill et universités du réseau de l’UQ

L’Université McGill et les universités du réseau de l’UQ majorent de 0,5 point la CRC obtenue par l’étudiant lors de l’admission en facultés contingentées. L’Université Concordia utilise la CRC-BI.